Comportementaliste canin - consultation en ligne et en présentiel

Bien réussir une rencontre entre chiens


Bien réussir une rencontre entre chiens :

Il est important lorsque 2 chiens se rencontrent pour la première fois, que la rencontre se passe au mieux surtout si l’un des 2 a tendance à être réactif aux autres chiens. Voyons comment bien réussir une rencontre entre chiens. 

1- Des rencontres positives :

Ne faites pas rencontrer 2 chiens si vous n’êtes pas certains que cela va bien se passer. Bien sûr, il n’y a pas de risque zéro, mais à vous de faire en sorte que la rencontre soit positive pour votre animal. A vous de contrôler l’environnement de la rencontre, votre attitude, vos émotions et surtout vous devez lire et bien interpréter les signaux des chiens présents.

2- Les incompatibilités entre chiens :

N’insistez pas pour que 2 chiens s’apprécient, ne forcez jamais le contact. 2 chiens mâles adultes non castrés n’ont que très peu de chances de devenir les meilleurs amis du monde, à part s’ils ont grandi ensemble. Forcer 2 chiens à s’apprécier c’est un peu comme si on forçait une personne à cohabiter avec son pire ennemi. Au début des efforts peuvent être fait mais au final le naturel revient vite au galop et parfois ça ressort de manière brutale et excessive.

3- La laisse, le déclencheur de conflit :

N’utilisez jamais la laisse pour sécuriser. La laisse non, une longe en revanche, pourquoi pas. La laisse peut être un élément déclencheur d’une attaque qui n’aurait peut-être pas eu lieu dans de meilleures conditions. Vous pouvez utiliser une longe afin de garder un contrôle si vous le souhaitez.

4- La muselière, une bonne idée ?

Une muselière peut être une bonne chose. Beaucoup de personnes assimilent cet objet à un chien méchant alors que cet outil est très pratique au quotidien. Habituer le chien à la muselière ça veut dire : éviter les morsures redirigées si vous l’emmener chez le vétérinaire alors qu’il souffre, ça veut dire pouvoir amener son chien dans les transports en communs (obligatoire à partir d’un certain poids). Et surtout, la muselière peut permettre une rencontre entre congénères plus détendue. Cependant, il faut que les 2 chiens soient muselés, non pas un seul, sinon le chien muselé aura tendance à être plus agressif. Pour en savoir plus sur la muselière ?, vous pouvez également lire l’article : Pour ou contre la muselière ? qui vous expliquera le pourquoi du comment et vous donnera de nombreux conseils.

5- Restez CALME :

Votre attitude est essentielle car votre chien se fie à vous. Si vous avez peur, si vous stressez, ou si vous êtes énervé : votre chien le sentira et agira en conséquence. En revanche, si vous êtes serein, détendu, et sûr de vous, vous mettez toutes les chances de votre côté pour que cela se passe bien. Et effectivement, la muselière permet parfois aux maîtres de se détendre car ils savent qu’il n’y aura aucun risque physique. Si vous ne “sentez” pas une rencontre, alors ne la faites pas. Si vous n’êtes pas serein il vaut mieux reporter la rencontre car cela n’aidera pas à ce que tout se passe bien.

6- L’importance de la socialisation :

La meilleure chose étant la prévention, un chien devrait côtoyer ses congénères dès son plus jeune âge et ce le plus régulièrement possible. Cela permet de maintenir et/ou de renforcer les codes canins et donc d’avoir un chien équilibré qui sait parler chien et qui pourra donc décoder tous les signaux que lui envoient les autres chiens.

7- Contrôler l’environnement :

Dans un endroit neutre si possible, en liberté ou semi-liberté (avec une grande longe), avec le sexe opposé c’est formidable et en se baladant c’est encore mieux. Privilégiez des rencontres positives pour votre chien, si vous avez un mâle non castré, préférez des rencontres avec des femelles ou des mâles castrés.

8- Restez en mouvement :

Ne restez jamais en statique lorsque 2 chiens se rencontrent. Le fait de rester statique peut amener votre chien à se méfier et donc à monter au créneau ! Le mouvement sera le meilleur moyen pour détendre tout le monde.

9- Les grognements, un comportement naturel :

Ne réagissez pas au moindre grognement. Il faut laisser aux chiens le moyen de communiquer l’un avec l’autre. S’ils ont de bons codes canins, ils parviendront à se comprendre et savoir ce que l’un et l’autre tolèrent ou non. En revanche si à chaque tentative de communication il y a une intervention humaine ils finiront par ne plus prendre de pincettes et partir directement au clash !

 

Pour conclure, que votre chien soit très sociable, juste un peu, ou pas du tout, méfiez-vous toujours et partez du principe que ça ne se passera bien que si VOUS mettez tout en place pour que cela se passe bien (environnement, attitude, codes canins...).

 

Yasmina Leysen

Comportementaliste canin
Co-fondatrice HuskyMom.fr 


Laissez un commentaire