Consultation en comportement canin en ligne

Dangers cachés pour les chats

Dangers cachés pour les chats - Boules de poils

Les chats sont des êtres charmants curieux et enjoués, cependant de nombreux dangers les guettent au quotidien. 

Les jeunes chats sont les plus curieux et les plus enclins à tous ces dangers. Surtout à mesure que les chatons grandissent, c'est une bonne idée de leur faire passer un examen annuel chez le vétérinaire. Cela peut déceler des problèmes cachés. Il est préférable que le vétérinaire découvre que votre chat a un problème cardiaque que de devoir y aller au milieu de la nuit avec votre compagnon gravement malade.

 

Accidents de la route

Les voitures sont le plus grand danger pour les chats. C'est une bonne idée de garder votre chat à l'intérieur la nuit. À défaut, un collier réfléchissant rend votre animal plus visible. La stérilisation rend votre chat moins enclin à errer et est particulièrement bénéfique pour les matous. Les chats mâles qui n'ont pas été stérilisés courent un risque important de contracter le sida.

 

 

Chute

Les chats aiment grimper, mais ils peuvent aussi tomber. Les chutes depuis les balcons sont courantes et peuvent causer des blessures horribles pouvant être fatales. Prévenez les chutes en sécurisant les balcons et les fenêtres avec un treillis. Si votre chat tombe de plus d'un étage, il devra être examiné par le vétérinaire. Même s’il semble aller bien, il existe un risque de blessure interne. Obtenez une vérification après toute chute si votre animal semble se comporter étrangement.

 


Poisons chimiques

Tenez tous les produits de nettoyage et les produits chimiques pour jardin en sécurité, et gardez votre chat à l'écart lors de leur utilisation. Tenez toujours votre compagnon à l'écart des produits domestiques tels que les dissolvants pour peinture et vernis, les produits antirouille, les colles et les extincteurs, car ils peuvent tous causer des intoxications. Les émanations de produits tels que le vernis et le décapant pour peinture peuvent également être dangereuses. Ne laissez donc pas votre animal dans la pièce lorsque vous les utilisez ou attendez que les émanations se soient dissipées. 

Les granulés anti-limaces sont toxiques - utilisez une forme non toxique de contrôle des limaces ou recouvrez les zones traitées de grillage pour empêcher les chats de les atteindre. Certains types de désherbants sont extrêmement dangereux pour les animaux domestiques et les humains. L'antigel est extrêmement toxique - stockez-le et éliminez-le en toute sécurité.

Les poisons pour rats et souris sont un autre danger pour les chats - à la fois en mangeant l'appât et en attrapant des rongeurs empoisonnés. Beaucoup de ces poisons sont colorés pour faciliter leur identification. Si vous avez vu l'appât, notez-le. En outre, les piles de tous types sont dangereuses si elles sont avalées.

 


Se faire enfermer

Les chats sont naturellement curieux et connus pour leur capacité à se faufiler dans des endroits où ils ne sont peut-être pas désirés. Il y a beaucoup d'histoires de chats enfermés sous des planchers, dans des fourgonnettes de déménagement ou tout simplement dans l’abri de jardin du voisin. Cela peut avoir des conséquences désastreuses, car le manque d'eau peut provoquer une déshydratation. Les chats plus âgés sont particulièrement vulnérables car le vieillissement de leurs reins signifie que la déshydratation se produit rapidement.

Si votre compagnon disparaît, pensez à ce qui s'est passé récemment dans le quartier et allez vous renseigner. Vous devriez également faire le tour des vétérinaires locaux et des refuges pour animaux au cas ou votre vagabond aurait été emmené dans l’un d’eux. Regardez aussi sur Internet, car il existe plusieurs sites sur lesquels vous pouvez signaler un animal de compagnie manquant.

La micro puce de votre animal augmente les chances d'être réuni. De toute manière, elle est obligatoire.

 


Plantes toxiques

Il existe de nombreuses plantes toxiques mais, heureusement, la plupart des minous ne leur prêtent guère attention. Les jeunes chats, et en particulier les chats d'intérieur, peuvent, par curiosité ou par ennui, essayer de mâcher des plantes d'intérieur - ils risquent donc davantage d'être intoxiqués. D’autres provoquent une irritation de la bouche en plus d’être toxique. Même de petites quantités de nénuphar ou de pollen peuvent être dangereuses. Contactez votre vétérinaire rapidement si votre chat a mangé une partie de votre plante.

Soyez prudent lorsque vous travaillez dans le jardin. Votre chat peut prendre un intérêt malsain pour le matériel végétal mis au rebut. Les étangs de jardin sont un autre danger. Les chats intéressés par la pêche peuvent tomber et se noyer ! Tout chat qui s'est « presque noyé » devrait consulter un vétérinaire, même s'il ne semble pas être blessé, car il existe un risque de complications.

 


Tissus, fil et pelote de laine

Les chats aiment courir après des bouts de fil qui peuvent causer des problèmes de deux manières. Les aiguilles peuvent se coincer dans la bouche et la gorge mais, plus grave encore, le fil peut être avalé et peut provoquer le repliement de l'intestin sur lui-même. Le fil peut même se serrer et couper l'intestin. Ceci est extrêmement dangereux et nécessite une intervention chirurgicale.

Cela peut aussi arriver en mangeant les guirlandes à Noël, en ramassant des ordures ou en mangeant de la ficelle servant à attacher de la viande. Sans parler des câbles électriques ...

 


N'oublie pas le pelage ...

Les chats peuvent être empoisonnés en léchant des produits chimiques sur leur pelage. Si le pelage de votre chaton a reçu du produit, enveloppez l'animal dans une serviette pour l’empêcher de se lécher. Vous pouvez essayer d'enlever de petites quantités avec de l'eau uniquement ou en coupant les poils affectés. Ne jamais utiliser de térébenthine ou de décapant sur votre chat - ils sont également toxiques. Si le pelage est trop touché, vous devez contacter le vétérinaire immédiatement. Si vous avez utilisé des produits chimiques dans le jardin, n'oubliez pas que les chats se lèchent les pattes - gardez-le à l'intérieur pendant et après l'utilisation.

 


Colliers anti-puces et produits antiparasitaires

Ce sont une cause fréquente d'intoxication chez les chats. Les produits de contrôle des puces chez le vétérinaire sont à la fois les plus sûrs et les meilleurs. Si vous utilisez un produit d'animalerie ou de supermarché, suivez les instructions et veillez à ne pas utiliser de produit destiné aux chiens ou au traitement de la maison à votre chat. Le contact avec des chiens récemment peut également être dangereux pour les chats. Retirez les colliers anti-puces avant d'appliquer tout autre traitement antiparasitaire. Ne pas utiliser deux types de traitement ensemble sauf recommandation du vétérinaire. Les signes d'empoisonnement comprennent le tremblement, ma salivation et les crises. 

Il en va de même pour les produits naturels à base d’huile essentielle, mal utilisées, celles-ci peuvent être très dangereuse en particulier pour les chats.

 

Dans la cuisine ...

Faites attention lorsque vous cuisinez - il est facile de trébucher sur un animal domestique et de renverser accidentellement quelque chose de chaud. Les minous peuvent sauter sur des surfaces chaudes ou sur des poêles à frire. Gardez donc votre chaton hors de la cuisine lorsque vous cuisinez. Les chats sont naturellement intéressés par les activités humaines et les déversements accidentels de graisse, d'huile chaude et d'eau bouillante peuvent provoquer des blessures horribles pouvant causer des dommages permanents.

Les ingrédients de certains aliments humains peuvent également causer des problèmes. Les oignons et l'ail peuvent parfois être toxiques, cuits ou crus, de même que les raisins secs et les raisins, même en petites quantités.

Comme les gens, les chats sont vulnérables à l'intoxication au monoxyde de carbone. Ce gaz incolore et inodore est présent dans les gaz d'échappement des voitures et dans les émanations de chauffages à combustible mal entretenus. Si votre chat dort à côté de la chaudière, assurez-vous qu’elle soit régulièrement entretenue. Les signes de toxicité au monoxyde de carbone comprennent la somnolence, la léthargie et la faiblesse. Sortez-le à l'air frais immédiatement et rendez-vous chez le vétérinaire.

 

Chaque propriétaire de chat sait que ce sont des créatures étranges et merveilleuses

Les chats ne sont pas des humains. La façon dont leur corps fonctionne est très différente, et la façon dont celui-ci traite les produits chimiques est unique. Ils sont également beaucoup plus petits et leur dose relative - la quantité de médicament par kilogramme de poids corporel - est beaucoup plus grande. De nombreux médicaments à usage humain sont toxiques pour vos compagnons, en particulier les antidouleurs et les antidépresseurs. De petites quantités peuvent tuer. Cela s'applique également à certains produits à base de plantes, y compris les produits couramment utilisés tels que l'huile de théier et les huiles d'agrumes. 

Lisez toujours l'étiquette avant de donner des médicaments à votre animal. Ne donnez jamais à votre chat un médicament humain et rangez-le afin qu'il ne puisse pas être mâchouillé. Les analgésiques tels que l'ibuprofène et le paracétamol sont particulièrement dangereux. Les suppléments de vitamines et de minéraux peuvent l’être également, en particulier les comprimés de fer et les produits contenant du zinc. Ne donnez jamais à votre chat que des médicaments conçus et homologués pour une utilisation chez les chats. Les produits destinés aux chiens ne sont pas recommandés. 

Il est préférable de toujours demander conseil à un professionnel avant de soigner votre animal. Faites particulièrement attention à doser avec précision si votre chat prend des analgésiques pour des soucis telles que l'arthrite. Mesurez les médicaments : « un comprimé deux fois par jour » ne signifie pas deux comprimés ensemble le matin. Soyez particulièrement prudent avec les comprimés « appétissants » conçus pour être savoureux - les chats peuvent les trouver très tentant !  

Les chats sont très sensibles à l'irritation de la bouche et peuvent réagir de manière dramatique aux « goûts désagréables », devenir agités avec salivation ou des vomissements. Ceci peut être observé après le léchage de zones où des produits antipuces ont été appliqués. Ces produits chimiques ont une faible toxicité mais ne sont pas très bons au goût. Le problème est facile à éviter en l’appliquant correctement où le chat ne peut pas lécher, à la base du crâne. Gardez les chats traités séparés jusqu'à ce que l'application soit sèche.

 


Je pense que mon chat a été empoisonné ...

Si vous pensez que votre chat a mangé quelque chose de dangereux, contactez immédiatement le vétérinaire. Ayez l’emballage à portée de main pour pouvoir donner un maximum d’informations. N'essayez pas de rendre votre chat malade sans consulter. Si votre matou chancelle ou a une crise, éliminez les obstacles et assourdissez la pièce.

Cependant, de nombreuses maladies peuvent ressembler à des intoxications, telles que les maladies du rein ou les gastro-entérites graves. Les deux peuvent avoir un début soudain. À moins d’avoir une idée du poison en cause, il n’est normalement pas possible de l’identifier en prélevant des échantillons sur un animal. Si vous avez vu votre chat mâcher quelque chose, apportez des échantillons au vétérinaire.

 

Petit plus: plus votre chat aura des activités à lui, moins le danger sera présent. 

Si cet article vous a plus, n'hésitez pas à laisser un commentaire

Yasmina Leysen

Coach en comportement du chat

Rédactrice pour Husky Câlin

Comportementaliste canin chez Boules de poils

Co-fondatrice de HuskyMom.fr

Laisser un commentaire